Du Labeur à l'Ouvrage

Cécile Catalano • 20 avril 2021

Un livre mentionné durant la conférence : "Garantir le minimum vital à toutes et tous - une alternative à l'aide sociale" par Verena Keller-Dalang, mardi 20 avril 2021

Le monde du travail que nous a légué le xxe siècle est en crise.
Pendant près d’un siècle, il s’est organisé autour d’un contrat par lequel l’employeur garantissait un salaire, une relative sécurité de l’emploi et un statut social au travailleur. En échange, ce dernier consentait à une certaine forme d’aliénation. C’était le monde du labeur.
Aujourd’hui, cependant, ce monde se désagrège  : les salaires stagnent, les parcours professionnels deviennent chaotiques et l’on s’y ennuie de plus en plus.
Heureusement, un nouveau monde est en train d'émerger, celui de l’ouvrage. On y réinvestit les valeurs longtemps négligées de l’artisanat  : indépendance du travailleur, maîtrise de son temps et de ses tâches, attention aux besoins de l’utilisateur final… et incertitude quant à l’avenir. On y voit apparaître de nouvelles manières d’être au travail. On y réévalue les métiers naguère méprisés du quotidien, bouleversant les hiérarchies et interrogeant les assignations traditionnelles de genre.
Laëtitia Vitaud resitue cette transition du labeur à l’ouvrage dans l’histoire, la décrit avec précision, chiffres à l’appui, et propose des pistes pour adapter le droit du travail, le management et les systèmes de protection sociale.
 
Laëtitia Vitaud est agrégée d’anglais et diplômée d’HEC. Depuis 2015, elle développe une activité de recherche et de conseil auprès de grandes entreprises autour des thèmes du futur du travail et de la consommation. Elle est rédactrice en chef du média «  entreprises  » de la société Welcome to the Jungle. Laëtitia Vitaud vit et travaille à Londres.

Thèmes: 

Sociologie, sciences sociales

Collection : 

Liberté de l’esprit

Thématique(s)
Emploi
Source du contenu
Du coeur à l'ouvrage par Laetitia Vitaud